02. Artistes

Andreas Lolis

retour à la liste

Né en 1970 ; vit et travaille à Athènes (Grèce)

À partir des techniques classiques de la sculpture sur marbre, Andreas Lolis recrée des objets de la vie courante avec un soin tel qu’on les confond souvent avec leurs modèles. Boîtes en carton et emballages de polystyrène se voient ainsi investis d’une charge symbolique nouvelle qui souligne leur existence même, comme si la métaphore des matériaux artistiques interrompait le flux infini, consommable et jetable, de leurs équivalents roturiers.

Les œuvres d’Andreas Lolis ont été exposées à la Biennale d’Athènes, à la Hayward Gallery (Londres), au Palais de Tokyo (Paris) et à la Münchner Künstlerhaus (Munich).

© DR


Oeuvres


La vie moderne

Permanent Residence, Création Biennale 2015

De loin, une cabane en carton pour sans-abri. De près, des marbres précieux et sculptés à la perfection qui vont jusqu’à rendre compte des textures, des couleurs et des formes des objets qu’ils incarnent. Entre soubresauts économiques et négociations politiques, la sculpture d’Andreas Lolis semble jouer le rôle de monument dédié à la crise qui secoue actuellement la Grèce et ses habitants. En choisissant la noblesse du marbre pour créer des formes transpirant la pauvreté, Andreas Lolis charge d’une symbolique évidente la réalité de notre monde contemporain : celle des emballages, résidus et autres morceaux de polystyrène – qu’ils soient manufacturés ou humains.

Courtesy de l’artiste et The Breeder, Athènes

Lieu : La Sucrière

Comment y aller



Galerie
Andreas Lolis 3 photos
1/0

© Blaise Adilon

Andreas Lolis
Permanent Residence - Création Biennale 2015
La vie moderne | La Sucrière
2/0

© Blaise Adilon

Andreas Lolis
Permanent Residence - Création Biennale 2015
La vie moderne | La Sucrière
3/0

© Blaise Adilon

Andreas Lolis
Permanent Residence - Création Biennale 2015
La vie moderne | La Sucrière