02. Artistes

Hannah Hurtzig

retour à la liste

Vit et travaille à Berlin (Allemagne)

Dramaturge et fondatrice de l’Académie Mobile en 2004, Hannah Hurtzig explore la question de l’archive en collectant des récits à propos de lieux, de villes, de territoires, et compose des dialogues audiovisuels ou sonores qu’elle met en scène dans des installations théâtrales où se mêlent mémoire, espace et rhétorique.

Le plus souvent collaboratives, les œuvres d’Hannah Hurtzig évoluent avec leurs lieux qui, à leur tour, métamorphosent leurs thèmes. Elles ont été montrées à Berlin, à Berne, à Riga, à Liverpool, à Vienne, à Hambourg…

Avec le soutien de l’Institut für Auslandsbeziehungen e.V. (Ifa), Stuttgart, et l’aimable collaboration de l’Institut Lumière, Lyon.


Oeuvres


La vie moderne

Night Lessons 2, Création Biennale 2015

Une écologie des morts avec Vinciane Desprets et ses invités

Leçon de nuit n°2,
produite par Mobile Academy Berlin
Vidéo en boucle, 47’
Une caractéristique familière et autocritique de la modernité a toujours été l’affirmation selon laquelle notre société supprime l’idée de mort. Ce stéréotype est désormais daté. Si la mort a toujours inspiré la production d’images et de textes, les nouveaux médias produisent une visibilité sans précédent de la mort. Pourtant, cette visibilité médiatique massive de la mort va à l’opposée de la perte individuelle de l’expérience différenciée dans la relation avec les morts. Dans son dernier livre, la philosophe Vinciane Despret explore la manière dont les morts interviennent dans la vie des vivants et influencent leurs actions. Elle rapporte des exemples concrets de relations inventives entre morts et vivants. Elle s’oppose à un « milieu malsain » pour les morts, tel qu’il est perçu par la psychanalyse, la philosophie, les explications théoriques et autres obsessions pour une distinction claire entre les faits et l’imagination, entre la connaissance et la croyance, entre les morts et les vivants. (Hannah Hurtzig)
Vinciane Despret enseigne la philosophie des sciences à l’Université de Liège et à l’Université libre de Bruxelles. Son livre « Au bonheur des morts. Récits de ceux qui restent » est publié cet automne (Les empêcheurs de penser en rond / La découverte).

Concept : Hannah Hurtzig
Caméra : Eric Menard
Convives : Marijs Boulogne, Bojana Cvejic, Hannah Hurtzig,
Kobe Matthys et Berno Odo Polzer.
Scène de la cuisine tournée à Liège le 30 juillet, 15h-19h.
Scène du dîner tournée à Bruxelles le 31 juillet, 21h-1h.
Merci tout particulièrement à Maria Giulia Dondero, Susanne
Sachsse, Kathrin Solhdju et Marianne Buratowsky.

À voir aussi à la Galerie photo de l’Institut lumière, 3 rue de l'Arbre Sec, Lyon 1er

Lieu : La Sucrière

Comment y aller



Galerie
Hannah Hurtzig 2 photos
1/0

© Blaise Adilon

Hannah Hurtzig
Night Lessons 2 - Création Biennale 2015
La vie moderne | La Sucrière
2/0

© Blaise Adilon

Hannah Hurtzig
Night Lessons 2 - Création Biennale 2015
La vie moderne | La Sucrière