Berger&Berger

Portrait

Laurent P. Berger, né en 1972 et Cyrille Berger, né en 1975, vivent et travaillent à Paris (France)

No tears for the creatures of the night, 2017

No tears for the creatures of the night est un des rares environnements construits de l'exposition. Ce dispositif est l’œuvre des artistes et architectes Berger&Berger dont l’un des enjeux est d’investir les interstices des pratiques : décor, mobilier, sculpture, environnement, architecture, paysage. L’œuvre est habitée par une nouvelle d’Alain Robbe-Grillet, La Chambre Secrète, interprétée par le comédien Frédéric Fisbach. Le dispositif architectural constitue une variation du plan du Pavillon Sonsbeek : un musée en plein air pour sculptures conçu par Aldo Van Eyck en 1966. L’espace du labyrinthe est transformé par la présence des lignes pures et élégantes de Stèle 200 (1992) de l’artiste hongroise Marta Pan, renouvelé par Sans titre (1955) d’André Bloc, ardent défenseur d’une nouvelle synthèse des arts, dans la lignée du néoplasticisme des années 1920, et enrichi enfin par l’équilibre entre forme totémique et lignes modernes de l’œuvre Hommage à Brown (1988-1990) d’Etienne Martin, figure majeure de la sculpture du XXe siècle. L’ensemble, activé par la déambulation des spectateurs, constitue un système dense de relations simultanées entre objets physiques, artistiques et culturels.


Réalisé avec le concours de Roosens Bétons et MOOS licht.

Avec le soutien de Solo Galerie, de la Fondation Marta Pan - André Wogenscky, de Natalie Seroussi, de Catherine Robbe-Grillet et Les Editions de Minuit et grâce à l'extrême réactivité du Musée des Beaux-Arts de Lyon


©Guillaume Ziccarelli

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Abonnez-vous à la newsletter et restez connecté à la Biennale