Damián Ortega

Portrait

Né en 1967 à Mexico (Mexique), vit et travaille à Berlin (Allemagne) et à Mexico (Mexique)

 

Hollow/Stuffed: market law, 2012

Damián Ortega met en scène des objets de consomma­tion qu’il accumule, altère ou démonte afin de souligner ce qu’il nomme « les zones transitoires entre les espaces intérieurs et extérieurs ». La lisibilité de ses sculptures composites et éclatées, souvent suspendues au- dessus du sol, leur permet de devenir des images, puis des signes, circulant ainsi entre une objectivité littérale et une signification subjective. Le titre de l’oeuvre qu’il présente à la Biennale, Hollow/Stuffed: market law s’inspire du poème en cinq parties de T. S. Eliot, The Hollow Men (1925), qui fait lui-même référence à « l’imposteur plein de vide » qu’est le personnage de Kurtz, un trafiquant d’ivoire, dans le roman Au coeur des ténèbres de Joseph Conrad (1899). Cette sculpture, créée à partir de la maquette en plastique d’un sous-marin allemand de type XXI datant de la Deuxième Guerre mondiale, est fabriquée à partir de sacs alimentaires industriels remplis de sel et suspendus au plafond, comme un bateau mythique. Un petit trou dans la partie inférieure de la sculpture permet au sel de s’échapper et de s’accumuler lentement sur le sol tout au long de l’exposition.

 

©DR

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Abonnez-vous à la newsletter et restez connecté à la Biennale