Nam June Paik

Portrait

Né en 1932 à Séoul (Corée du Sud), décédé en 2006

 

 

Foot Switch Experiment, 1963-1995

Horizontal Egg Roll TV, 1963-1995

Vertical Roll TV, 1963-1995

Zen for TV, 1963-1995

Magnet TV, 1963-1995

TV Experiment (mixed Microphones), 1963-1995

Virgin-Vierge (écran de télévision), 1971

Dès le début des années 1960, Nam June Paik s’intéresse aux nouveaux moyens de communication et tente de créer une peinture nouvelle en recourant à des procédés électroniques. Il déclare que « tout comme la technique du collage a remplacé la peinture à l’huile, le tube cathodique remplacera la toile ». En 1963, il crée treize téléviseurs « préparés » pour une exposition intitulée Music/Electronic Television. Dans chacun d’eux, le trajet des électrons est perturbé, transformant les images figuratives d’un même programme en formes abstraites. Ainsi naît l’art vidéo. En 1965, Paik expose deux œuvres mettant en scène, de façon empirique et avec humour, le principe d’interactivité qui connaîtra un développement considérable dans les décennies suivantes. Trente ans plus tard, à l’occasion de la troisième Biennale de Lyon, Nam June Paik accepte de reconstruire ces œuvres fondatrices, perdues au cours des années 1960 : un témoignage exceptionnel des débuts de l’art électronique.

Collection macLYON

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Abonnez-vous à la newsletter et restez connecté à la Biennale