Paolo Scheggi

Portrait

Né en 1940 à Florence (Italie), décédé en 1971

 

Intersuperficie curva verde, 1966

S’inspirant des travaux novateurs de son aîné Lucio Fontana et du Spatialisme, Paolo Scheggi expéri­mente dès le début des années 1960 le monochrome et exprimera la volonté d’aller au-delà de la peinture traditionnelle (figurative ou abstraite) pour créer des oeuvres tridimensionnelles. Il concentre son attention sur des entités élémentaires telles que la ligne, le point, les figures géométriques simples, le rythme et les surfaces monochromes dans le but de dégager précisé­ment les composantes visuelles de notre perception. L’oeuvre Intersuperficie curva verde (1966) présentée à la Biennale est un des élément de sa série des Intersuperficie, dont les différents tableaux sont con­stitués de plusieurs couches de toiles ou de plaques en métal qui viennent se superposer pour former des cavités, des profondeurs, une perspective.

Collection Centre Pompidou, Paris - Musée national d’art moderne

 

 

INSCRIVEZ-VOUS !

Abonnez-vous à la newsletter et restez connecté à la Biennale