INSA Lyon

Adresse

Centre des humanités, 1 rue des Humanités

69100, Villeurbanne

Site internet

Comment y aller

événements

Jouer! Benedetto Bufalino

Insa01

 

Au détour de certains de nos espaces quotidiens, Benedetto Bufalino produit de l'extra-ordinaire, des chuchotements, de la conversation, du débat et ce faisant, du lien social. « Recevoir une forme, c'est créer les conditions d'un échange, comme on retourne un service lors d'une partie de tennis » écrivait à ce propos Nicolas Bourriaud dans un ouvrage théorique* qui posait le postulat d'une esthétique relationnelle. Plus d'une décennie plus tard, Bufalino prend le philosophe au mot et invite les visiteurs à s'équiper en conséquence pour vivre l'expérience d'une installation sportive, pensée spéciquement pour le lieu comme un espace de sociabilité... et pour envisager l'art comme un terrain de jeu où les idées fusent tels des coups droits et des revers. Au risque de dépasser la ligne blanche. Mais peu importe, car, puisque « l'art est un jeu », comme le disait Max Jacob, « tant pis pour celui qui s'en fait un devoir. »**

 

* Esthétique relationnelle, 2001

** Conseils à un jeune poète, 1945

 

Mickaël Roy.

Au détour de certains de nos espaces quotidiens, Benedetto Bufalino produit de l'extra-ordinaire, des chuchotements, de la conversation, du débat et ce faisant, du lien social. « Recevoir une forme, c'est créer les conditions d'un échange, comme on retourne un service lors d'une partie de tennis » écrivait à ce propos Nicolas Bourriaud dans un ouvrage théorique* qui posait le postulat d'une esthétique relationnelle. Plus d'une décennie plus tard, Bufalino prend le philosophe au mot et invite les visiteurs à s'équiper en conséquence pour vivre l'expérience d'une installation sportive, pensée spéciquement pour le lieu comme un espace de sociabilité... et pour envisager l'art comme un terrain de jeu où les idées fusent tels des coups droits et des revers. Au risque de dépasser la ligne blanche. Mais peu importe, car, puisque « l'art est un jeu », comme le disait Max Jacob, « tant pis pour celui qui s'en fait un devoir. »**

 

* Esthétique relationnelle, 2001

** Conseils à un jeune poète, 1945

 

Mickaël Roy.

 

Du lundi au jeudi de 9h à 17h, le vendredi de 9h à 16h

Vernissage jeudi 28 sept. 18h

 

Benedetto Bufalino, Tennis en appartement, 2014, courtesy et © Benedetto Bufalino

 

Dates

Du ven 29 sept. au jeu 2 nov. 2017

Lisa Duroux : "Point lacé"

Insa02

 Vernissage jeudi 30 nov. à partir de 18h30

 

Le travail de Lisa Duroux aborde des questions liées à l'objet textile et la peinture, et s’inscrit dans un champ de références qui mêle aussi bien vêtement, art décoratif, architecture et corps. Dans ses dernières recherches l’artiste s’inspire de patrons de vêtements dont elle extrait les formes pour réaliser des compositions oscillant entre peinture abstraite et objet sculptural.

 

Du lundi au jeudi de 9h à 17h, le vendredi de 9h à 16h

 

Lisa Duroux, de la série Méca patrons, 2017, courtesy et © Lisa Duroux

Dates

Du ven 24 nov. au ven 19 janv. 2018

INSCRIVEZ-VOUS !

Abonnez-vous à la newsletter et restez connecté à la Biennale