Expos

Veduta interroge le Moderne à la lumière des Mondes flottants de la 14e Biennale de Lyon. À partir de la collection du macLYON et en dialogue avec les habitants et partenaires des aires, les expositions génèrent à leur tour des mondes parallèles, des lieux de convergence, des espaces d’échanges, des endroits de discussions, des expériences sensibles et des visions poétiques.  

 

Du 18 mai au 18 juin 2017

à la Salle des Vieilles Tours, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

Figures 

Réinventer des récits visuels modernes à travers des expériences dispersées, parfois communes et toujours humaines : l’exposition présente des oeuvres de Philippe Droguet, William Kentridge, Alain Pouillet, Henri Ughetto et Carmelo Zagari, choisies par l’association Les Rencontres Artistiques et le macLYON, en collaboration avec Veduta. 

 

William Kentridge, Shadow Procession (détail), 1999. Collection du FNAC, dépôt au macLYON ©Droits réservés

 

Du 14 oct. au 9 déc. 2017 (à confirmer)

à la Médiathèque de l’Espace Culturel Pierre Poivre, Chassieu

À l’écoute des mondes
Dans les années 1960, avec John Cage et le rock, la salle de concert disparaît et la musique se transforme en « son ». Une histoire racontée à travers une oeuvre immersive et sensorielle, hors monde.

 

Laurie Anderson, The Handphone Table – When you we’re hear, 1978. Collection du macLYON ©Blaise Adilon

Du 28 sept. au 5 nov. (à confirmer)

à la Salle des Vieilles Tours, Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

Titre en attente

À l’écoute des phénomènes subtils et du chant des mondes que nous traversons ou dans lesquels nous vivons, cette exposition explore les méthodes d’observations visuelles et sonores d’un certain nombre d’artistes, en collaboration avec l’association Les Rencontres Artistiques et un groupe d’habitants de Saint-Cyr-au- Mont-d’Or et de Vaulx-en-Velin.

 

Philippe Droguet, Le cadeau, 2000 ©Blaise Adilon

Du 16 sept. au 2 déc. 2017 (à confirmer)

Avec le Musée Africain de Lyon

À la Salle place des Pavillons, Lyon 7e

Avec le Musée Africain de Lyon, Veduta poursuit le champ de réflexion et d’expérimentation autour du Moderne initié en 2015. L’exposition, orchestrée par des habitants du quartier de Gerland (Lyon 7e), fait dialoguer les collections du Musée Africain, celles du macLYON, et la jeune création africaine. Elle propose une histoire des convergences entre des cultures et des zones distinctes.

Musee Africain QUADRI

Cotonou (Bénin), 2005 ©Antonio Porcellato, SMA

Du 14 oct. au 9 déc. 201

à la MéMO, Oullins

Cycle et régénerations 

Un dialogue collectif à partir du mot Moderne et de son potentiel régénérateur et révolutionnaire : l’exposition d’une oeuvre de la collection du macLYON, choisie par un groupe d’habitants d’Oullins, génère une conversation consacrée aux cycles de vie et à des visions historiques multigénérationnelles.

 

Bob Gramsma, Seebach, OI#0785, vers 2007

INSCRIVEZ-VOUS !

Abonnez-vous à la newsletter et restez connecté à la Biennale