Accueil » Agenda » L’arc de triomphe, ou la résilience d’une œuvre

L’arc de triomphe, ou la résilience d’une œuvre

Emmanuel Louigrand, Œuvre composite, 2019

En octobre 2014, l’Arc de Triomphe de Patrick Raynaud a été percuté par un bus des TCL. C’est à la suite posée la question de sa restauration. Après consultation de son auteur, il a été décidé de confier celle-ci à un de ses anciens élèves, Emmanuel Louisgrand, qui se défini comme un artiste jardinier. La réflexion engagée avec ce dernier a conduit à considérer, au-delà de l’œuvre elle-même, l’ensemble de l’îlot sur lequel elle est installée, l’attente formulée par les élus étant de travailler à une nouvelle intégration paysagère, notamment au regard des enjeux que représentent cette entrée sud de la ville.
C’est ainsi que, comme à l’occasion du travail de Patrick Raynaud, Emmanuel Louisgrand s’est inscrit dans une approche prenant en compte l’arc lui-même dans ses intentions initiales, son environnement urbain et paysager, social et culturel.
Dans un dialogue permanent avec l’élue en charge de la culture, les services culturels, espaces verts et techniques de la ville, il a abouti à une proposition d’intervention mêlant restauration et création, jouant tout à la fois sur l’existant et sur ses propres apports artistiques : le végétal, la lumière, la couleur, à savoir la peinture orange qui est la signature de l’artiste.

infos pratiques

Dates
Toute l’année
Inauguration samedi 21 sept. 2019 à 11h

Adresse de l’événement
Place du port du Bief
(en face du pont de chasse),
69700 Givors