Accueil » l'exposition internationale » Aguirre Schwarz

Aguirre Schwarz

Né en 1977 à Sarvene (France), vit et travaille à Paris (France)

Figure historique du post-graffiti en Europe, Aguirre Schwarz s’est d’abord fait connaître sous son pseudonyme ZEVS (un hommage au nom d’un train qui a failli l’écraser alors qu’il peignait dans un tunnel de métro). À la fin des années 1990, l’artiste intervenait dans l’espace public en détourant les ombres du mobilier urbain, en kidnappant, en exécutant picturalement des publicités ou encore en traçant des inscriptions dans la crasse des murs avec un karcher… À la suite d’une arrestation à Hong Kong en 2009, l’artiste anonyme abandonne le collant léopard qui masquait son visage et révèle son identité. À la manière d’un peintre tueur à gage, l’artiste prévoit de « liquider » les logos des entreprises partenaires de la Biennale, composant ainsi un paysage économique dégoulinant.

Aguirre Schwarz, Ma mère et son double, 2019. Courtesy de l’artiste, de la Biennale de Lyon 2019 et [of the artist and] New Galerie, Paris. © Blaise Adilon