Chou Yu-Cheng

Né en 1976 à Taipei (Taïwan), vit et travaille à Taipei (Taïwan)

Souvent fondées sur des collaborations ou des partenariats avec des entreprises, les œuvres de Chou Yu-Cheng dévoilent les stratégies de financements publics et privés derrière les modes de production des expositions d’art contemporain. L’artiste questionne les processus de construction et de validation de valeurs esthétiques, symboliques, sociales et économiques dans le monde de l’art. Pour la Biennale, Chou Yu-Cheng n’a pas cherché à produire une nouvelle oeuvre nécessitant une fabrication artisanale ou manufacturée. À distance, il a choisi d’agir comme un « intermédiaire » et d’emprunter à une entreprise spécialisée dans le recyclage des balles de carton avant leur transformation en pâte à papier, pour les mettre à disposition comme éléments de scénographie de l’exposition. Empilées sans être modifiées, celles-ci trouvent ainsi une fonctionnalité temporaire en permettant de cloisonner une partie inaccessible du site. Son geste est aussi pensé comme un reflet des enjeux actuels de l’activité industrielle : réduire les coûts de production et de transformation de la matière première tout en s’inscrivant dans une logique de recyclage permettant d’augmenter les profits et de bénéficier d’une image « verte » positive.

Avec le soutien du Ministère de la Culture de la République de Chine (Taïwan) et du Centre Culturel de Taïwan, Paris
Avec le concours de Paprecet l’aimable participation de Dupessey & Co

Chou Yu-Cheng, Goods, Acceleration, Package, Express, Convenience, Borrow, Digestion, Regeneration, PAPREC Group (détail), 2019. Courtesy de l’artiste, de la Biennale de Lyon 2019 et [of the artist, the 2019 Lyon Biennale and] PAPREC Group. © Blaise Adilon